Sharepoint : puissant mais embrouillé

de | 18 octobre 2009

L’organisme qui m’emploie a choisi « Sharepoint » pour gérer le travail collaboratif.
C’est donc une déclinaison de cet outil Microsoft qui est proposé sur l’Intranet pour travailler à plusieurs en ligne sur des projets, des textes, des feuilles de calcul.
Je viens de passer 3 jours à me l’approprier avec l’aide d’un expert sur le sujet…

L’outil est adapté à une organisation d’ampleur, un gros système de travail :
On crée un espace Sharepoint pour chaque projet, par exemple, ou pour chaque groupe de travail distant, on peut y inviter qui on veut.

L’outil est particulièrement puissant.
Chaque espace sharepoint est un vrai site CMS avec des fonctionnalités avancées :

  • gestion des utilisateurs et des droits
  • édition en ligne,
  • partage de documents (microsoft… off course), versionning,
  • organisation de blocs dans les pages,
  • wikis, forums, RSS, sondages, formulaires,
  • etc, etc.

L’outil est « contrôlable »
Il est très bien adapté à une centralisation du contrôle de ce qui y est fait : les possibilités de tracking sont complètes…

L’outil est « non intuitif« 
Assimiler le fonctionnement des blocs, les fonctionnalités, des droits, des pages, des partages, etc. est en fait un peu ardu pour un initié des TIC, en raison de la puissance et de la complexité des possibilités.
J’estime qu’amener un non initié des TIC à s’en servir sans se perdre et faire des erreurs suppose de lui proposer au bas mot deux jours de découverte/formation.

L’outil est « fermé« 
Les fonctionnalités avancées ne peuvent pas être mises en œuvre avec Firefox, par exemple

L’outil n’est pas parfait (ce qui est normal pour sa puissance)
Des fonctionnalités un peu périphériques aux usages courant sont parfaitement au point, comme les wikis.
D’autres sont à mon avis buggées : les blocs « flux RSS » affichent carrément la page web, pas la liste des flux.
Un comble : l’affichage des fils RSS agrégés dans un bloc (un « webpart ») semble impossible avec IE8, mais fonctionne avec Firefox… 😉

L’outil est typiquement « Microsoft »
…puissance, complexité induite par cette même puissance, ciblage des PME ou des gros systèmes de travail, forte centralisation, faible inter-opérabilité hors Microsoft… classique !

C’est quand même un outil très intéressant
Il ne sera cependant efficace que si ceux à qui il est destiné acceptent de s’en servir. …mais à mon avis, ce n’est pas gagné !

Question de l’enquiquineur de service :
Quelqu’un s’était-il préoccupé de l’état des compétences des usagers ciblés avant de choisir l’outil ?

The following two tabs change content below.
Après des études plutôt courtes et quelques années dans l'industrie, j'ai dirigé des hôtels clubs à l'étranger pendant une douzaine d'année, puis formé des adultes au sein de l'AFPA durant une vingtaine d'année. Ce parcours professionnel et de nouvelles études m'ont apporté des compétences très variées et complémentaires dans le tourisme, la formation professionnelle et les usages du numérique. J'assure maintenant des interventions de type formation/action/conseil sur les thèmes suivants : utilisation du web social, formation en environnement numérique, apprentissage collaboratif, animation d'un espace public numérique, gestion et communication d'une offre touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *