Capsules vidéos pédagogiques, méthode et astuces

de | 6 février 2017

Il a bientôt 3 ans, j’ai rédigé ici un billet sur les bonnes pratiques en termes de capsules vidéos pédagogiques. Dans un autre billet de ce blog, on trouve une présentation de Powtoon, un outil efficace et ludique pour créer des capsules vidéos. Cette fois-ci, nous irons un peu plus loin dans « le pratico-pratique ».

Une capsule sur les capsules (quelques rappels)

Une amie, Anna Vetter travaille sur un projet de FOAD au CIEP. Elle a réalisé, sur le thème des capsules, une capsule vidéo intéressante et synthétique  … Bonne idée :-).

outils num pour formerDes ateliers sur les outils numériques pour former

Depuis trois ans, il m’arrive assez souvent d’animer des ateliers sur l’utilisation des outils numériques pour former ou enseigner. On y travaille les cartes mentales, le cloud, l’optimisation de photo, la sécurité numérique, la veille et les outils de recherche, les réseaux sociaux, les nuages de mots clefs, les QRcodes, Socrative, les capsules vidéos, un Padlet, etc. Un régal !

Atelier : être capable de réaliser une capsule vidéo pédagogique

cameramanParmi les outils sur lesquels nous travaillons, la capsule vidéo a une place de choix : elle évite de proposer encore une fois des diapos ou un pdf  à lire ; le « non-verbal » passe : on « entend » une personne s’exprimer, il arrive souvent qu’on voie la personne, avec ses émotions, son dynamisme, son calme… ;

Lors de ces « séminaires », je propose donc aux participants un atelier de 5 ou 6 heures pour créer leur 1ère capsule pédagogique de 2 minutes maximum en utilisant leur smartphone comme caméra. C’est en apparence tout simple, mais ça ne l’est vraiment que lorsqu’on l’a déjà fait une fois.

La plupart du temps, les participants choisissent d’enregistrer une capsule qui servira à présenter une séance d’apprentissage réalisée en ligne, sur une plateforme de formation. C’est une bonne façon d’humaniser l’accès à la séance sur la plateforme, de créer du lien entre les apprenants et celui qui a préparé la séance d’apprentissage. Mais il arrive aussi qu’ils choisissent d’enregistrer une capsule qui serve directement à guider un apprentissage concret.

Le déroulement de l’atelier « capsule vidéo » est simple :progression

  1. organisez-vous en binôme (avec au moins un PC abec Webcam ou un smartphone à disposition)
  2. concevez le message
  3. scénarisez la vidéo (vous pouvez la faire sous forme d’interview, par exemple)
  4. enregistrez une prise de vue avec un PC, une tablette ou un smartphone,
  5. vérifiez et recommencez jusqu’à ce que le résultat soit efficace (ne cherchez pas la perfection)
  6. « éventuellement » : montez et enregistrez la vidéo définitive
    avec un outil simple (MovieMaker par ex.)
  7. publiez la vidéo sur Youtube en mode « non répertorié » (on peut aussi utiliser Dailymotion, Vimeo, etc.)
  8. copiez le lien de partage
  9. envoyez le lien de partage de votre capsule vidéo pédagogique à l’animateur de l’atelier.
  10. en grand groupe, vous visionnerez les vidéos des autres participants pour identifier les bonnes pratiques

J’accompagne les binômes en apportant l’aide nécessaire à chaque étape. Les écueils sont innombrables quand on réalise sa première capsule vidéo… 😉

A chaque fois, je complète la liste des bonnes pratiques et des astuces à suivre :

Distillons quelques bonnes idées à suivre

Concevoir

  • structurer soigneusement la présentation
  • penser à « signer » la vidéo : présence du logo de l’organisme (badge, plaquette, ou incrustation au montage)
  • la 1ère image est très importante
  • terminer sur une « invitation » positive, en souriant
  • idées : scénariser sous forme d’un échange : vidéo à 2, utiliser un interviewer et répondre à ses questions, etc.
  • choisir le lieu et le fond en fonction du thème

Filmer

  • passer le smartphone en mode « avion » pour ne pas être dérangé
  • paramétrer la caméra du smartphone en résolution VGA (640×480)
  • filmer en mode « Paysage »
  • éviter le zoom
  • le téléphone doit rester « stable » pour filmer, même si on le tient à la main
  • placer la caméra à hauteur des yeux
  • soigner la qualité du son (micro, vent, bruits de fond, gens qui parlent…)
    • attention : le micro du téléphone est efficace à 20 ou 30cm, ensuite non, sauf si le silence est complet, et si on est dans une pièce assez petite
  • éclairage :
    • éviter les contrejours,
    • éclairer le visage de celui qui parle.
    • trouver un fond qui ne perturbe pas le message.
    • privilégier l’éclairage naturel, éviter les éclairages faibles.

Etre filmé

  • regarder la caméra
  • placer la caméra à la hauteur des yeux
  • parler « tranquillement », pas trop vite
  • n’être ni figé, ni trop mobile
  • détacher les sujets (respiration)
  • vérifier la cohérence du message et de son apparence (vêtements)
  • sourire !!! ...terminer sur une « invitation » positive, en souriant

Monter le film

  • signature videoplacer un titre, un générique
  • penser à signer la capsule avec le logo, et/ou le nom de l’entreprise
  • placer si besoin des légendes (sous titres) : facile avec MovieMaker ou iMovie

Publier

  • enregistrer le film pour lecture sur ordinateur ou pour envoi par email (format léger)
  • youtubesur Youtube, publier en mode « non répertorié » et sous licence « Creative Commons »

Préparer les supports pédagogiques annexes

  • saisir le texte de la vidéo si c’est un support d’apprentissage
  • proposer ce texte dans un format imprimable

Le montage des capsules vidéos

J’utilise indifféremment les logiciels gratuits MovieMaker (Windows) ou Imovie (Apple). Ils sont simples, efficaces, mais nécessitent un accompagnement rapproché des apprenants la première fois qu’ils les utilisent si on veut respecter le temps disponible pour l’atelier.

Une compétence utile et un plaisir

Avoir attrapé cette compétence est presque toujours un plaisir pour les participants. Ils ont très envie de continuer, à la fois dans la famille et pour le boulot. Je reçois de temps en temps des invitations à admirer leurs productions.

Quel retour positif !

Liens utiles

The following two tabs change content below.
Après des études plutôt courtes et quelques années dans l'industrie, j'ai dirigé des hôtels clubs à l'étranger pendant une douzaine d'année, puis formé des adultes au sein de l'AFPA durant une vingtaine d'année. Ce parcours professionnel et de nouvelles études m'ont apporté des compétences très variées et complémentaires dans le tourisme, la formation professionnelle et les usages du numérique. J'assure maintenant des interventions de type formation/action/conseil sur les thèmes suivants : utilisation du web social, formation en environnement numérique, apprentissage collaboratif, animation d'un espace public numérique, gestion et communication d'une offre touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *