« Bien gérer sa réputation sur Internet » Notes de lecture 03

de | 7 décembre 2011

Règles d’or pour être recruté en ligne

Dans le livre « Bien gérer sa réputation sur Internet« , de Anthony Babkine, Mounira Hamdi et Nabila Moumen, on trouve une interview très « formatrice » de Jean Christophe Anna, consultant expert en recrutement 2.0 – Son blog : Job2.0

Certains des formateurs qui liront ce billet seront peut-être un peu découragés par le côté apparemment très technique et « branché » d’une partie des conseils donnés par Jean Christophe. Mais ce billet de blog est un résumé brutal de quelques pages d’un bouquin très didactique, où les termes et les concepts sont expliqués chemin faisant : 

7 points clefs pour être efficace en ligne quand on cherche un emploi

  • Avoir un CV efficace publié sur les principaux Job Boards (APEC, Monster, Région Job, …) – Un CV sans originalité, mais dense sur le contenu pour être trouvé par les requêtes que les recruteurs font sur des mots-clés – UN CV avec : un titre, les bons mots-clés, une mise à jour 1 à 2 fois par mois
  • Se créer un profil sur Viadeo et Linkedin : en attendant de se construire une « ereputation, ce qui prend toujours du temps, on dispose d’une identité numérique (voir un article précédent) dès la création de son profil sur un de ces deux réseaux sociaux professionnels.
  •   Réaliser un « audit » de sa présence en ligne : Googlisez-vous vous même pour voir l’image que vous donnez en ligne …et que verrons les recruteurs, qui utilisent Google eux-aussi

  • Se créer un CV multimédia sur DoYouBuzz. C’est très pratique ! On peut choisir un look efficace pour le CV, l’améliorer par petites étapes, l’exporter en .pdf ou en .doc. On obtient ainsi une adresse web à son nom, et DoYouBuzz est très bien référencé : on est visible sur le web !
  • Etre actif sur Viadeo et/ou Linkedin : s’inscrire dans des groupes de discussion sur un thème utile, participer aux échanges, donner son avis…
  • Ne pas attendre d’être contacté : envoyer des candidatures directes aux recruteurs qu’on repère sur les réseaux sociaux (sur Viadeo par exemple)
  • Une fois que tout cela est en place, pour augmenter sa visibilité : créer son blog, et partager avec tous ce qu’on trouve d’intéressant en faisant de la veille autour de son métier …ou ailleurs : créer son compte Twitter et « tweeter » ce qu’on veut partager.


De la science-fiction, tout ça ?
Ces conseils sont aujourd’hui (mi-décembre 2011) certainement plus pertinents pour des métiers « tertiaire / services » et pour des cadres que pour des maçons, des garçons bouchers, des mécaniciens ou des plaquistes…
Tout va cependant très vite sur ce plan : le taux d’équipement en smartphone est en très forte progression. Les « applications mobiles » permettent déjà de consulter les offres d’emploi et d’y répondre. Les « jeunes » évoluent avec une grande facilité dans cet environnement TIC et tous les métiers seront touchés à court terme par la recrutement « online » et « mobile ».
Un formateur un peu prévoyant, quel que soit son métier, aurait tout intérêt à tester les outils, à s’essayer sur le web 2.0 pour, demain, être en mesure d’orienter ses stagiaires vers les bonnes pistes, les bons outils, les bonnes pratiques.


Tiens, pour commencer…, 

  • …et si vous vous cherchiez sur le web avec Google
  • Tapez votre nom, et regardez ce que ça donne. …
  • Essayez ensuite avec 123people.fr … 
  • Alors ? Vous vous êtes trouvés ? Vous avez une identité numérique ?
  • …Vos stagiaires, eux, en ont  sans doute déjà une…

The following two tabs change content below.
Après des études plutôt courtes et quelques années dans l'industrie, j'ai dirigé des hôtels clubs à l'étranger pendant une douzaine d'année, puis formé des adultes au sein de l'AFPA durant une vingtaine d'année. Ce parcours professionnel et de nouvelles études m'ont apporté des compétences très variées et complémentaires dans le tourisme, la formation professionnelle et les usages du numérique. J'assure maintenant des interventions de type formation/action/conseil sur les thèmes suivants : utilisation du web social, formation en environnement numérique, apprentissage collaboratif, animation d'un espace public numérique, gestion et communication d'une offre touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *