Twitter et la pédagogie

de | 20 octobre 2011

L’article que je signale ici est très utile pour les pédagogues
Il est concret, structuré, argumenté, il propose de la méthodologie et il donne des exemples.
Comme par hasard… il vient du Québec ! Mon expérience, c’est que les Québécois sont rarement dans le yakafokeu, ils s’appliquent à être pragmatiques en termes de pédagogie.

Annie Côté est enseignante de français en cinquième secondaire de l’école secondaire Saint-Pierre et des Sentiers, de l’arrondissement Charlesbourg de la ville de Québec. Elle est interviewée par le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) sur l’expérience qu’elle a mené au printemps 2011 en proposant à ses élèves de rédiger huit devoirs sur la plateforme Twitter, à raison d’un devoir par semaine.

Plusieurs expériences françaises et québécoises en secondaire et en université ont montré cette année 2011 que Twitter était aussi un « outil pédagogique » privilégié.
« Tweeter » (envoyer un message sur Twitter) oblige à concentrer une information en moins de 140 caractères, et la règle informelle sur Twitter est d’écrire en français correct : que du positif pour former des personnes à s’exprimer par écrit !

  • Je crois beaucoup à Twitter comme outil de veille. 
  • J’apprécie aussi beaucoup Twitter comme outil de partage et de re-partage (dissémination) extrêmement rapide et réactif.
  • Je suis convaincu que Twitter est aussi une opportunité pédagogique pour travailler la capacité de synthèse et la qualité de la communication écrite

Dans cet article pédagogiquement passionnant, vous trouverez aussi un paragraphe qui donne une approche de l’utilisation du code/langage texto (SMS) auquel je souscris entièrement : être capable d’utiliser le code SMS est un apprentissage de la « capacité langagière », et celle-ci est extrêmement précieuse aujourd’hui.

Ce qu’il y a de bien, avec le Web, c’est qu’il s’invente tous les jours ! 
🙂

The following two tabs change content below.
Après des études plutôt courtes et quelques années dans l'industrie, j'ai dirigé des hôtels clubs à l'étranger pendant une douzaine d'année, puis formé des adultes au sein de l'AFPA durant une vingtaine d'année. Ce parcours professionnel et de nouvelles études m'ont apporté des compétences très variées et complémentaires dans le tourisme, la formation professionnelle et les usages du numérique. J'assure maintenant des interventions de type formation/action/conseil sur les thèmes suivants : utilisation du web social, formation en environnement numérique, apprentissage collaboratif, animation d'un espace public numérique, gestion et communication d'une offre touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *