Moodle Mobile Mooc : cours sur les « Activités »

de | 18 juillet 2016

activitésLe cours « Activités »

Les « activités » sous app MoodleMobile » sont traitées pendant cette troisième semaine du MoodleMobile Mooc, qui dure 4 semaines.

Au menu : les wikis, les devoirs, les glossaires, les bases de données, les leçons, les paquets scorm, les consultations, les tests, les sondages.

L’inscription au cours se fait par un lien donné par l’animateur du Mooc dans un message de forum, assorti d’un code permettant l’inscription.

Anecdote

Notre animateur doit être « surbook », il donne le code mais pas le lien… Mais nous sommes malins : nous trouvons l’URL du nouveau cours en changeant le chiffre au bout de l’URL du cours précédent. Quelques essais et nous y sommes !  clin d’œil

Débits et confort de travail

Je commence à travailler le cours de chez moi, avec un débit 4G très satisfaisant. Tout baigne ou presque.

 

Ile de la Réunion

Source image a397.idata.over-blog.com

Quand j’arrive à la section des « devoirs », j’ai changé de continent et d’hémisphère. Je suis à la Réunion pour animer un séminaire sur la formation en environnement numérique. Sur le smartphone, j’ai l’équivalent de la 3G … ça râme un peu. J’ai un peu « la tête dans le sac » : je suis parti de l’Hérault à 12h00, et il m’a fallu 24 heures pour être à St Denis de la Réunion…

Débit Internet, souvenirs souvenirs…

En 2004, je commençais une maîtrise professionnalisante de trois ans qui se déroulait en ligne. Elle était dispensée par Unilim (Université de Limoges en ligne). C’est d’ailleurs avec Unilim que j’ai découvert Moodle, en 2005. J’habitais un petit village corrézien, et je n’avais accès à Internet qu’avec ma ligne téléphonique, en … 56Kbts. C’était d’une lenteur invraisemblable aujourd’hui. Il fallait des heures pour charger une ressource de 1Mo…!

Je vais donc attaquer les devoirs avec MoodleMobile, sur smartphone, dans une île magnifique de l’océan indien : un rêve ! clin d’œil

Statistiques

Avant d’attaquer à nouveau les apprentissages, je lis un message du Mooc sur le forum, qui analyse les statistiques tirées des fréquentations des apprenants sur le Mooc.

  • Autant d’utilisateurs sur Android que sur IOS, logique.
  • des participants francophones moins nombreux que les anglophones mais très actifs
  • des sessions de 15mn, ce qui est en principe le plus efficace.
  • Les tablettes sont plus utilisées que les smartphone : logique vu lemanqued de confort sur tout petit écran.
  • on utilise quand même beaucoup les laptop alors que le Mooc a pour principe d’êytre consulté sur mobile device. C’est àmon sens rationnel : je rédige cet article sur laptop vu que c’est fatigant sur smartphone, et ça fabrique du temps de connexion avec laptop… je devrais le faire sur tablette !

 

Apprentissages

Télécharger les ressources avec l’appli

Avant d’attaquer les sections d’apprentissage, je télécharge avec l’application sur mon smartphone les ressources de toutes les sections. Cela permet de bosser hors ligne. Mais un Scorm passe pas ??? Tiens donc ?

télécharger ?

Wiki

Travailler le wiki en 3G demande de la persévérance quand on est pas « Petite Poucette »…

Un wiki est un outil exceptionnel pour écrire et produire à plusieurs, pour concevoir un projet à plusieurs, pour apprendre à plusieurs. Mais avec l’appli MoodleMobile, le wiki n’est pas très facile à gérer?

Illustration :

  • Il était un brin galère pour moi de rédiger sur le wiki avec le smartphone :
  • je ne peux écrire que si je l’ouvre avec le navigateur, pas directement dans l’appli (pas trouvé la solution).
  • Avec le navigateur, je ne peux consulter toute la page qu’en mode paysage, pas en portrait. Je fais donc une rotation pour être en paysage pour pouvoir rédiger.
  • Je repasse en mode portrait pour valider ce que j’ai rédigé…
  • Et je repasse sur mon PC pour vérifier, et …un peu las…, pour écrire ce message dans les commentaires du wiki clin d’œil Je vais le copier coller dans le forum.

Devoir

Le devoir demandé est très simple, et comme l’appli ne permet « pas encore » de gérer les devoirs, cet exercice nous permet de tester la remise d’un travail avec un navigateur sur smartphone. Le principal enseignement, c’est que remettre un texte en ligne est bien plus facile que remettre un fichier, et qu’il faut éviter d’obliger l’apprenant à télécharger une ressource (énoncé) pour traiter le devoir. On s’en doutait, mais ça va mieux en le testant soi même clin d’œil Idée évoquée : demander la production d’un billet de blog plutôt que demander un devoir.

Glossaire

C’est une activité que j’apprécie beaucoup, parce qu’elle permet des utilisations pédagogiquement très rentables : les apprenants construisent collectivement une base de vocabulaire spécifique (métier, activité, etc.) et ils retrouvent ensuite sous forme de popup les définitions des mots qu’ils ont données quand un des mots apparaît dans les pages de la plateforme. Ils apprennent en travaillant utile ! Pour alimenter le glossaire du Mooc, nous avons à ajouter une recette de cuisine de notre région… Why not ? Les limousins sont manifestement studieux : on y trouve déjà la Flaugnarde aux pommes, les Milhassou, le pâté de pommes de terre Pompadour, l’omelette aux champignons …

Pour consulter le glossaire, l’appli suffit. Pour ajouter une recette, j’ai dû jongler. Je n’ai pas réussi à le faire avec l’appli. Avec le smartphone, j’ai copié une recette de mon blog recettes, pour la coller ensuite dans le glossaire du Moodle ouvert sur smartphone avec le navigateur… Pas très pratique !

Base de données

Les bases de données ne sont pas encore prises en charge par l’appli MoodleMobile. On ne peut consulter ou enrichir qu’avec le navigateur sur le smartphone. L’achèvement de l’activité n’est pas pris en compte … Bug de l’appli ? Non, le résultat est le même avec le navigateur. J’aurai l’explication en posant la question sur le forum du Mooc.

achèvement

Leçon

 Nous avons une « leçon » à suivre avec l’appli, et la même à suivre avec le navigateur. Elle sont paramétrées différemment.

Avec le navigateur, la leçon se lit correctement, les réponses aux questions sont prises en charge. Pas de problème particulier sinon la taille de l’écran, qui impose de réfléchir à la taille des photos pour le concepteur des textes et questions.

Avec l’appli … mais ça ne se lit pas avec l’appli ! L’appli me renvoie vers le navigateur !  J’avais dû mal comprendre. La leçon est simplifiée pour être lue sur smartphone, c’est tout.

Je n’ai pas senti d’écart dans le confort de lecture des 2 versions. Je dois être devenu « Petite Poucette » … clin d’œil

Une « leçon alternative » pose en fait plein de questions et donne une piste : remplacer pour la lecture sur mobile les leçons par des pages successives avec restriction d’accès, ou par des wikis… Mais avec ces alternatives, on perd l’usage de la fonctionnalité « Question » : je vais réfléchir…

leçons sur Moodle

Paquet Scorm

Impossible de charger un des Scorm !  Pas grave,  j’aurai l’explication en posant la question sur le forum du Mooc.

Les scorms sont des supports que j’utilise peu. Je préfère en général gérer directement les activités et ressources dans Moodle, mais … chacun ses goûts. J’ai testé les Scorm quand un organisme m’a demandé d’en inclure dans des cours Moodle. Ils servaient à faire travailler aux apprenants le vocabulaire d’une autre langue pour des thèmes métier, ce qui est une bonne idée. Ils fonctionnent très bien dans Moodle s’ils sont exportés au bon format.

Ici j’ai été confronté à une difficulté très classique : le débit Internet faible. J’ai été obligé de passer sur mon PC portable pour lire les Scorms, mais même avec le laptop, un message récurrent en a perturbé la consultation.

Scorm trop lourd?

 Consultation

Cet outil très « moodle » et pédago ne me sert pas fréquemment. Je le trouve vraiment bien, mais je n’ose pas l’imposer très souvent aux apprenants, qui le trouvent un peu « intello ». La « consultation » fonctionne bien avec l’appli.

Test

Les explications du Mooc et l’exercice montrent que prévoir des tests accessibles avec l’appli nécessite pas mal de précautions, mais ils fonctionnent très bien, et peuvent même être joués hors lignes s’ils sont téléchargés auparavant. La synchronisation se produit dès qu’on se reconnecte : bravo !

Sondage

Il faut condenser ce qu’on écrit au maximum pour que l’accès à l’écran soit agréable. C’est le principe clef pour travailler sur petit écran.

Carnet de notes

Il est accessible par l’appli Moodlemobile, mais le paramétrage doit être soigné pour que la lecture soit facile sur un slmartphone.

Évaluation : scénario et quizz

Cette semaine, le « scénario » est très intéressant. Il est construit avec l’outil « Leçon » de Moodle. Il s’agit d’un cas pratique : un certain Maurice gère une «communauté de pratique» d’entreprise avec Moodle. Il veut profiter de Moodle Mobile pour la gérer sur smartphone : bonne idée ! Et nous devons le conseiller grâce à notre nouvelle expertise acquise avec le Mooc. Le cas est sympa, suffisamment concret pour qu’on accroche, et pédagogiquement pertinent.
Ce cas me donne des idées pour proposer des évaluations « intelligentes ». Merci au Mooc.

Le quizz d’évaluation finale n’est pas facile : le nombre d’éléments que nous avons travaillés cette semaine est important, et les 10 questions reviennent sur plein de détails que j’avais plus ou moins bien mémorisés. Heureusement que je travaille avec Moodle depuis plusieurs années : la logique de Moodle reste présente dans l’appli MoodleMobile clin d’œil

Ressenti

C’est la première fois que j’ai l’impression d’avoir beaucoup travaillé dans ce Mooc. Ce qui veut dire que j’ai beaucoup appris. Je vois maintenant beaucoup mieux l’importance de cette appli et le très gros travail de développement qu’elle a supposé.

Le Mooc m’est utile.

Ce blog me sert beaucoup à capitaliser ce que j’ai appris et compris, ce n’est pas une façon narcissique de raconter ce que je fais dans le Mooc.

narcisse

The following two tabs change content below.
Après des études plutôt courtes et quelques années dans l'industrie, j'ai dirigé des hôtels clubs à l'étranger pendant une douzaine d'année, puis formé des adultes au sein de l'AFPA durant une vingtaine d'année. Ce parcours professionnel et de nouvelles études m'ont apporté des compétences très variées et complémentaires dans le tourisme, la formation professionnelle et les usages du numérique. J'assure maintenant des interventions de type formation/action/conseil sur les thèmes suivants : utilisation du web social, formation en environnement numérique, apprentissage collaboratif, animation d'un espace public numérique, gestion et communication d'une offre touristique.

Derniers articles parGilles Le Page (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *